Témoignages AS

Voici quelques témoignages d’étudiants

Anne-Laure, 27, en réorientation après un Master d’Anglais

Suite à mes études d’anglais, j’ai eu des difficultés à me situer professionnellement : j’avais acquis des connaissances et des méthodes de travail solides, mais j’avais peu de compétences à mettre en avant face à un employeur. C’est pour cela que je me suis orientée vers le DUT Infonum en année spéciale. En effet, je voulais acquérir des compétences, et valider une formation professionnalisante, afin de rentrer rapidement sur le marché du travail, et de trouver un emploi dans le domaine de la gestion de l’information et de la documentation. Cette formation en année spéciale m’a séduite en raison de la variété des cours proposés (veille, web, maîtrise de logiciels, formation des usagers etc.) : cette formation complète, ajoutée à mon master, va en effet me permettre d’exploiter au maximum mes compétences dans le monde du travail. Enfin, j’ai décidé de choisir le DUT de Bordeaux car ce diplôme est reconnu dans le milieu professionnel : cette formation m’a en effet été recommandée par plusieurs documentalistes, ce qui a fait la différence par rapport à d’autres IUT.

Henry, 22 ans en réorientation

Après 2 ans d’études en sciences politiques à l’IEP de Bordeaux , j’ai ressenti le besoin de me réorienter vers une formation moins théorique et plus professionnalisante dans le domaine de la documentation et de l’information numérique. Les savoir-faire et la maîtrise des outils numériques proposés lors de la formation m’ont conduit à choisir le DUT INO. Cette formation de par sa polyvalence (GED, Bibliothéconomie, Veille, Web, Communication, Photo) m’apportera, je pense les outils nécessaires pour faire face à l’évolution des métiers du numérique.

Amarilis, 21 ans, en réorientation

Après un DEUG en psychologie, je choisis de me réorienter en DUT Année Spéciale dans le but d’accéder à une formation professionnalisante, aux enseignements davantage concrets et en accélérée. La profession de documentaliste m’ayant toujours attirée, j’ai naturellement cherché la formation adéquate.
La formule année spéciale m’a semblé la plus adaptée en vue de mes aspirations professionnelles, la fac ne répondant plus à mes attentes, de par le manque de suivi et d’encadrement.
Après mon DUT, je souhaite poursuivre en Licence professionnelle RDBD ressources audiovisuelles afin de me spécialiser en tant que documentaliste audiovisuel. Le DUT Info-Num s’avère une formation enrichissante de par les compétences professionnelles qu’elle m’a apporté notamment en veille, recherche d’information, catalogage, web; sans oublier sa polyvalence et les débouchés variés qu’elle propose.

Brann, 25 ans en réorientation

Après un DEUG en Lettres Modernes, je cherchais une formation qualifiante pour pouvoir mettre à profit mes compétences acquises dans ma filière. J’ai découvert la formation en recherchant une formation proche de la documentation et bien moins numérique. J’ai cependant été séduit par la richesse du programme et les différentes voies qu’il offre. Voulant initialement être documentaliste, je me suis trouvé une passion pour le web et ses langages, au fil de l’année et des différents travaux réalisés. Je m’orienterai l’année prochaine dans une licence pro spécialisée création web. Pouvant compter sur une solide base de connaissances théoriques sur le numérique et une mise en pratique concrète de mes compétences, je ne me fais aucun soucis sur mon avenir et ma future orientation.

Christophe, 39 ans, en reconversion

Après avoir travaillé 17 ans comme webmaster référenceur, puis comme responsable qualité dans une société informatique de sauvegarde en ligne, un licenciement m’a amené à reconsidérer ma carrière et la suite que je souhaitais lui donner. L’envie de progresser et de compléter mes compétences en explorant une autre facette des métiers de l’information numérique s’est imposée d’elle-même.
Dans cette optique, le DUT Infonum s’est révélé un excellent choix. Ses enseignements variés m’ont permis de gagner de nouveaux savoir-faire qui s’avèreront précieux dans ma future recherche d’emploi, tout en me confortant dans mes choix d’évolution.
Grâce à cette formation, je sais aujourd’hui être en mesure de capitaliser à la fois sur ces nouvelles connaissances et sur celles acquises durant mon parcours professionnel pour présenter un profil polyvalent sur le marché du travail.

Natacha, 38 ans, en reconversion

Traductrice et formatrice de FLE, j’ai décidé de me reconvertir dans les métiers de la documentation, car les possibilités d’orientation y sont multiples. Certaines compétences me faisant défaut, j’ai cherché une formation qui me permettrait d’intégrer un secteur en pleine mutation. J’ai ainsi rejoint le DUT Infonum dans lequel j’ai acquis de nombreux savoir-faire liés aux logiciels spécialisés et me suis familiarisée avec les différents outils de gestion de l’information.
Je mise aujourd’hui sur ces compétences et sur mon expérience passée pour intégrer un milieu professionnel intéressant.

Lorea, 22 ans, en réorientation

Après une licence LEA, je me suis orientée en Master de Relation Interculturelle, et je me suis rendue compte après quelques semaines que je ne souhaitais pas travailler dans ce domaine là, et même plus largement je ne savais pas ce que je voulais faire. J’ai alors décidé de faire une pause dans mes études et réfléchir à mon avenir. Après réflexion, j’ai commencé à m’intéresser aux métiers de la documentation, et c’est ainsi que j’ai découvert la formation InfoNum. Je souhaite ensuite poursuivre mes études vers la licence pro RDBD audiovisuel afin d’élargir mon domaine de compétences.

Stéphane, 35 ans, en reconversion

Après 10 ans d’expérience professionnelle à Paris dans la veille musicale, j’ai décidé de changer d’environnement et de région. Exerçant une activité assez spécialisée qui n’a pas d’équivalent dans la région de Bordeaux, j’ai profité de cette transition pour chercher une formation professionnalisante et cohérente avec mon expérience précédente. A la lecture des informations sur les enseignements du DUT InfoNum, la filière m’est apparue pertinente pour une reconversion, sans y perdre mes acquis professionnels.